Prière à la maison pour le jeudi 9 avril 2020



Vous pouvez télécharger et imprimer ici la prière à la maison de ce jour et du jour suivant.


Pour rappel, la messe chrismale est célébrée ce jeudi matin à 10h30 à la cathédrale et retransmise ici en direct.

Petite catéchèse du jour

Les racines de cette fête se trouvent au IVe siècle. Le soir du Jeudi Saint marque le début du Triduum pascal qui dure jusqu’au dimanche de Pâques. Les chrétiens commémorent ce jour-là l’institution de l’Eucharistie, rituel liturgique relié à la dernière Cène, le dernier repas du Christ, où il partagea le pain et le vin avant de dire aux apôtres : "Faites ceci en mémoire de moi." Ces trois jours représentent une unité liturgique : un seul mystère pascal, mais plusieurs célébrations liturgiques. Habituellement, lors de la messe vespérale du Jeudi Saint, le prêtre lave les pieds de douze fidèles. Selon l’évangile de Jean, Jésus a lavé les pieds de ses douze disciples avant sa mort. C’est un geste d’humilité et d’amitié profonde. Il leur a demandé de faire de même avec d’autres personnes. L'office du Jeudi Saint prévoit habituellement une veillée d'adoration dans la continuité de la messe. Le Saint-Sacrement est amené en procession dans un lieu appelé reposoir. Une veille silencieuse devant le Saint-Sacrement se poursuit toute la nuit, en mémoire des heures de prière du Christ à Gethsémani dans le jardin du Mont des Oliviers, que l’on appelle son agonie. Dans l'église, les ornements sont ôtés, l’autel dénudé, les cloches restent silencieuses, le tabernacle reste ouvert et vide jusqu'à la célébration de la vigile pascale. Hormis au reposoir, aucun cierge ni lampe de dévotion ne brûle dans l’église et il n’y a pas de fleurs. Les bénitiers sont vides et l’on se contente du strict minimum d’éclairage artificiel. Il est manifeste à tous, en pénétrant dans l’église, qu’il se passe quelque chose de très grave.

Préparer


  • Préparer une table de fête (avec une nappe, des fleurs)

  • Partager un bon repas et mettre en valeur le bénédicité et les grâces

  • Préparer dans l’après midi du pain azyme (sans levain) à partager lors du repas

  • Préparer une bassine et un linge pour essuyer les pieds .


Chaque membre de la famille peut se faire serviteur chacun son tour pendant le repas avec un beau tablier de service. La Cène étant un mémorial des merveilles de Dieu, lors du repas on peut si on le souhaite partager sur une merveille de Dieu pour soi.

Proposition de bénédiction pour le repas


Nous te bénissons Seigneur, toi qui es la source de tout don et de tout bienfait. Tu as donné à nos premiers parents les bons fruits du jardin à manger. Puis tu as nourri ton peuple au désert par la manne et les cailles et il n’a manqué de rien. Ton Fils Jésus a multiplié les pains pour les fils d’Israël et pour les nations païennes. Aux noces de Cana, il a transformé l’eau en vin pour le festin des Noces. Au dernier soir de sa vie, il a fait d’un repas le mémorial de son mystère pascal. Et nous nous souvenons que le prophète Isaïe nous a parlé de la vie éternelle comme d’un grand repas de fête. Sois béni pour ce repas que nous prenons en ce jeudi saint. Qu’il nous fasse prendre des forces pour mieux te servir en nos frères et soeurs. Et que ces nourritures terrestres ne nous fassent pas oublier le pain de vie dont nous nous languissons. Sois béni, Père par Jésus ton Fils dans l’Esprit saint et répands sur nous ta bénédiction. Amen.

Célébrer


Voici notre proposition de célébration de la Cène à la maison.


Entrée A la fin du repas, on entre dans la prière à proprement parler . En introduction, on peut regarder Paroles de vitrail puis on lit l’évangile.


Evangile de Jésus-Christ selon Saint Jean Proclamation de Jn 13, 1-15 :


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout. Au cours du repas, alors que le diable a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote, l’intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se met à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture. Il arrive donc à Simon-Pierre, qui lui dit : « C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? » Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. » Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. » – Acclamons la Parole de Dieu.


Homélie

Vous pouvez retrouver ici l'homélie du moment.



Lavement des pieds

A la fin du repas, après la lecture de l’Evangile, on peut, tout en respectant à la fois la pudeur des personnes et les mesures sanitaires appropriées, faire le geste du lavement des pieds.


Soit quelqu’un est désigné pour le faire pour tous, soit le plus âgé commence envers une autre personne qui à son tour ira laver les pieds d’une autre, jusqu’à ce que tous ceux qui acceptent de faire ce geste aient eu les pieds lavés. On peut ne laver qu’un pied par personne.


A la fin de chaque lavement, la personne qui a eu les pieds lavés peut faire un geste de bénédiction sur la personne qui lui a fait ce geste, en demandant (à voix haute ou en son coeur) quelque chose pour la personne qui est à ses pieds.


Durant le lavement des pieds on pourra chanter l’un des chants proposés ci -après ou tout autre chant adapté.




Parole du Seigneur Jésus


R/ "Je ne vous appelle plus serviteurs,

Je vous appelle mes amis" ;

parole de Jésus Christ.


1. Le Fils unique s'est fait le Serviteur,

lui qui est le seul Seigneur,

Obéissant jusqu'à la Croix,

pour les hommes du monde entier.


2. Pour témoigner de Jésus ressuscité,

l'Esprit saint nous est donné :

Il nous enseigne au long des jours

l'Évangile de son amour.


3. Il nous appelle à le suivre en ce chemin,

lui, le guide et le berger,

Servir ses frères, c'est régner,

se donner, c'est trouver la joie.


4. Le Fils unique a donné sa vie pour nous,

nous qui sommes des pécheurs ;

A notre table il s'est assis,

son amour purifie nos coeurs.


5. Le Corps du Christ est rompu et partagé

pour sceller notre unité ;

Un seul Esprit donne la vie

à l'Église de Jésus Christ.


6. Aucune épreuve ne peut nous séparer

de l'amour de Jésus Christ ;

Nous deviendrons vainqueur du mal

par celui qui nous a aimés.


7. La liberté que Jésus veut nous donner,

c'est l'Esprit de charité ;

Car toutes choses passeront,

mais l'amour ne passera pas.




Où sont amour et charité ?


R/ Où sont amour et charité, Dieu lui-même est présent, Car l'amour est de Dieu, Car Dieu est amour. 1. Ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, Mais c'est lui qui nous a aimés le premier Et qui a envoyé son Fils En victime offerte pour nos péchés. 2. Si Dieu nous a aimés ainsi, Nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres, Dieu, personne ne l'a jamais contemplé, Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous. 3. En ceci s'est manifesté l'amour de Dieu pour nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, Afin que nous vivions par lui, Il nous a donné son Esprit. 4. Nous avons reconnu l'amour de Dieu pour nous, Et nous y avons cru, Dieu est amour, Celui qui demeure dans l'amour, demeure en Dieu. 5. Il n'y a pas de crainte dans l'amour, Le parfait amour bannit la crainte, Quant à nous, aimons, Puisque lui nous a aimés le premier. 6. Celui qui n'aime pas son frère qu'il voit Ne saurait aimer le Dieu qu'il ne voit pas, Voilà le commandement que nous avons reçu de lui, Que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.



Veiller l'Heure sainte à Gethsémani


Le tentateur s’approcha et lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains." Mais Jésus répondit : "Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu." (Mt 4, 3 4)

Nous entrons en tentation avec Jésus dans ce combat contre les ténèbres. Nous souvenant que la Parole de Dieu est une vraie nourriture dans le combat spirituel, faute de pouvoir adorer Jésus en son Eucharistie à la suite de la messe du jeudi saint, nous vous proposons ci-après une heure de veille et de prière méditative autour de l’Evangile selon Saint Marc aux chapitres 8 et 9. Goûtez la parole, ruminez là, laissez vous nourrir et transformer par elle.



Pistes de méditation Seigneur, par ton Eucharistie tu as de la compassion pour notre humanité affamée d’amour infini. Fais grandir en nous la faim de ton corps, véritable pain de vie. Avec l’eucharistie, nous n’avons peur de rien. Nous pouvons passer sur les autres rives où tu nous envoies : celles de la mission, celles de la conversion, celles de l’au delà. Fais que nous ne manquions jamais de ce pain. Fais nous réaliser que tu es là avec nous dans nos traversées. Viens assouplir nos coeurs endurcis. Donne- nous l’intelligence des choses d’en haut. Donne -nous en cette heure sainte de rester éveillés avec toi et de nous laisser éclairer par toi au milieu des ténèbres. Seigneur, nous sommes souvent aveugles. Nous ne voyons pas les chemins du salut. Nous sommes encore remplis de fausses images de Dieu et nous sommes empêchés de te reconnaître. Viens nous guérir. Viens purifier notre foi. Avec les catéchumènes nous demandons la foi qui sauve, la foi qui ouvre à la vie éternelle. Prépare nous à te confesser jusque dans les épreuves. Epargne-nous le chant du coq qui révèle nos trahisons, nos manques de foi. Fais nous entrer dans tes pensées. Et donne nous la force de pouvoir te suivre jusqu’au bout, jusqu’à la croix. Sois notre force dans la tentation. Que ta volonté soit faite en nous et non pas la nôtre.


Seigneur, donne -nous le désir de ta lumière. Donne- nous le désir de partager ta gloire, cette dignité filiale que tu nous donnes en partage. Donne- nous d’écouter ta parole avec persévérance : "A qui irions-nous Seigneur ? Tu as les paroles de la vie éternelle". Nous ne savons pas vraiment ce que signifie "ressusciter d’entre les morts". Nous avons du mal à imaginer ce que tu nous promets. Mais que cette promesse et ta fidélité nous suffisent pour avancer dans la confiance et la joie, même au milieu des difficultés du monde. Donne -nous de vivre saintement ces jours extraordinaires en y discernant ton amour encore plus extraordinaire.


Pistes de réflexion

Ce texte nous parle de la compassion de Jésus qui nourrit les foules inquiètes de manquer de pain . Sommes -nous affamés d’eucharistie ? Sommes-nous dans la peur ou dans la confiance en cette période de jeûne ? Ce texte nous questionne sur notre foi : qui est Jésus pour nous ? En lien avec le reniement de Pierre après la Cène, laissons-nous interroger. Quel Messie suivons nous ? Ce texte annonce la passion et ce que doit faire un disciple à la suite de son maître. Sommes-nous prêts à aller à la croix avec Jésus ? Ce texte donne la promesse de la résurrection avec la transfiguration. Laissons-nous questionner sur les signes de vie éternelle que le Seigneur a déjà mis sur notre route et laissons monter en nous le désir de la résurrection pour nous et pour toute l’humanité.



Vous pouvez aussi prier cette heure sainte avec Sainte Marguerite-Marie Alacoque.


83 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles