Trois conseils de vie

Homélie du mercredi 17 juin 2020 (Mt 6, 1-6.16-18)



Retrouvez cette page en audio



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu


En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples :

« Ce que vous faites pour devenir des justes,

évitez de l’accomplir devant les hommes

pour vous faire remarquer.

Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous

auprès de votre Père qui est aux cieux.

Ainsi, quand tu fais l’aumône,

ne fais pas sonner la trompette devant toi,

comme les hypocrites qui se donnent en spectacle

dans les synagogues et dans les rues,

pour obtenir la gloire qui vient des hommes.

Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu fais l’aumône,

que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,

afin que ton aumône reste dans le secret ;

ton Père qui voit dans le secret

te le rendra.


Et quand vous priez,

ne soyez pas comme les hypocrites :

ils aiment à se tenir debout

dans les synagogues et aux carrefours

pour bien se montrer aux hommes quand ils prient.

Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu pries,

retire-toi dans ta pièce la plus retirée,

ferme la porte,

et prie ton Père qui est présent dans le secret ;

ton Père qui voit dans le secret

te le rendra.


Et quand vous jeûnez,

ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites :

ils prennent une mine défaite

pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.

Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu jeûnes,

parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;

ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,

mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ;

ton Père qui voit au plus secret

te le rendra. »


– Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie


Vous avez reconnu l’évangile du Mercredi des Cendres. Mais cela nous fait du bien de l’entendre pendant le temps ordinaire car, précisément, ce que Jésus nous dit là concerne toute la vie chrétienne et pas seulement le temps du Carême.


L’aumône, le jeûne et la prière ne sont pas la discipline particulière des chrétiens en temps de Carême. L’aumône, le jeûne et la prière sont la marque de toute vie chrétienne, ce qui permet de dire : “Celui-ci, celle-là vit en cohérence avec sa foi”.


Dans l’Évangile, l’enseignement sur l’aumône, du jeûne et de la prière se situe en plein coeur du “discours sur la montagne” et donc en plein coeur du programme de vie que le Seigneur propose à ses disciples. Vous voulez être de mes disciples ? Pratiquez donc l’aumône, le jeûne et la prière. Dans la tradition d'Israël, ces trois attitudes fondamentales traduisent une vie de juste, c'est-à-dire une vie pleinement ajustée au projet de Dieu.


L’aumône, c’est l’invitation à mettre de la gratuité dans nos vies. Dans un monde où tout est compté, le Seigneur nous demande de donner. Dons d’argent, dons de temps, dons de présence ou d’écoute fraternelle. Donner gratuitement nous apparente à Dieu, lui qui donne la vie en abondance, sans regarder à la dépense.


La prière, c’est l’invitation à mettre de l’intériorité dans nos vies. Dans un monde où nous sommes pris dans un tourbillon d’activités, le Seigneur nous demande de nous poser et de nous reposer, comme le récit de la Création le montre se reposant au septième jour. Réserver du temps pour soi et pour Dieu, se retirer seul dans sa chambre pour prier, écouter sa Parole, lui parler avec simplicité… L’intériorité nous apprend que l’essentiel de nos vies se passe ici, dans le secret.


Le jeûne, c’est l’invitation à mettre de la légèreté dans notre vie. Dans un monde où nous sommes gavés de tout, de nourriture, de sons et d’images, notre âme est lourde et peine à décoller. Le Seigneur nous appelle à jeûner de ce qui nous accapare et nous maintient désespérément au sol. Le jeûne ou la maîtrise du désir assouplit la marche et rajeunit tout notre être. L'ascèse que nous propose Jésus est fraîche et parfumée, elle nous libère et illumine nos journées.

Gratuité, intériorité, légèreté. Voilà le programme de vie enthousiasmant que le Seigneur veut pour notre temps ordinaire. Ne contrarions plus les appels intérieurs de l’Esprit qui, si souvent, nous appellent à la vie nouvelle.


Amen.


49 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles