Semaine Sainte @home

Prière à la maison pour les jours saints




Durant la semaine sainte, afin de célébrer les mystères de notre foi malgré le confinement lié au coronavirus, vous pouvez suivre quelques moments de la liturgie du Triduum pascal par les moyens de communication que sont la télévision, internet et les réseaux sociaux. Vous pourrez notamment participer à la messe chrismale présidée par notre évêque à la cathédrale, jeudi 9 avril à 10h30.


Mais aussi, avant ou après ces transmissions, vous trouverez sur ce site Internet et pour chaque jour de la semaine sainte une proposition de prière à vivre à la maison. Notre évêque vous présente maintenant le sens de cette prière familiale.



Frères et soeurs,


Confinés que nous sommes sans rassemblement liturgique, et sans célébration liturgique autre que le sacrement des malades, comment recevoir et participer à la vie liturgique, au mystère liturgique, comment rester des "liturges", ce que nous sommes après tout comme êtres humains et comme chrétiens.


Il serait particulièrement destructeur pour des chrétiens de ne pas vivre les jours saints, le Jeudi Saint de cette année, le Vendredi Saint de cette année, la Vigile pascale de cette année, comme si on pouvait les remettre de façon artificielle à d’autres jours de l’année !


La liturgie de l’Eglise éduque les familles qui en sont comme des réalisations domestiques, tant il est vrai que la famille, quand elle connaît la grâce d’exister, est qualifiée d’"église domestique". N’oublions pas que dans les premiers siècles les chrétiens, avant de se réunir dans les basiliques, se retrouvaient dans les maisons, comme l’attestent les Actes de Apôtres.


Réapprenons déjà à distinguer le Dimanche de la semaine. C’est liturgique, comme la bénédiction de la table par le père ou la mère de famille au début du repas est un rappel liturgique .


La liturgie des heures prévoit que nous priions au moins trois fois par jour les psaumes : le matin, au milieu du jour, et le soir aux vêpres et à complies. Nous pouvons retrouver le rythme tout simplement humain d’une journée qui n’est pas seulement scandé par le petit déjeuner ou le dîner mais par trois moments, le matin, le midi et le soir, coïncidant avec la sonnerie de l’angelus, là où il sonne ?


Ne sommes nous pas invités à réserver un temps consacré à la prière intense, au regret des péchés, à la prière pour ses frères et soeurs, à la prière du Notre Père, à l’écoute de l’Evangile, chaque jour à la même heure dans la maison, et ensemble, et pourquoi pas dans un lieu dédié ?


Ne sommes nous pas invités à nous mettre d’accord pour réserver aussi cinq ou dix minutes de vrai silence pour apprendre à communiquer avec Celui qui, pour entendre et parler, n’a pas besoin de tablettes ou de smartphones ? Osons goûter ce qu’on ne goûte qu’en silence : le Seigneur nous regarde et nous écoute et veut s’adresser à nous, à Sa manière ...


Le discernement des moyens pour vivre "liturgiquement" ces temps n’est pas un détail. Va-t-on privilégier le visuel, l’écoute, le réel ou le virtuel ? Chacun de nous est capable de parler, d’écouter et de partager à partir de la méditation de l’Evangile. Chacun est capable de faire et de retrouver les gestes élémentaires de la prière, d’apprendre ou de réapprendre un chant. Chacun peut faire le signe de croix avec de l’eau, etc.


A l’heure où nous nous apprêtons à accompagner Jésus dans sa passion, l’Eglise nous rappelle que le crucifié est venu en notre chair un jour du temps et que son annonce à Marie et sa conception a eu lieu neuf mois avant sa naissance.


Puissions -nous, par l’intercession de Marie, garder les coeurs tendus et ouverts, prêts à recevoir Celui qui au milieu de l’obscurité se fait signe, aussi modeste et discret que fidèle .


Je forme le voeu que [ces publications pour chaque jour saint] vous aident à demeurer dans la prière fidèlement et à être vraiment en ces jours saints l’Eglise en prière ! Votre évêque, + Eric Aumonier.


A Port-Royal, les offices de la semaine sainte seront célébrés aux intentions de la paroisse et plus particulièrement de nos catéchumènes à la chapelle du couvent Saint-Benoît à Saint-Lambert des Bois par les pères François et Olivier et la communauté du noviciat assomptionniste.

Vous pouvez consulter ici les prières à la maison pour la semaine sainte. Les prochains guides de prière paraitront au fil de la semaine dans cette rubrique.


177 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles