Proclamez la Parole !

Comment s'inscrire ? Comment bien lire ?



Comment s'inscrire pour proclamer la parole ?


Tous les chrétiens sont habilités à proclamer à la messe l'une des lectures du jour ou le psaume, s'il n'est pas chanté. Si vous avez une bonne diction, n'hésitez pas à vous proposer pour rendre ce service. Les jeunes sont aussi invités à rendre ce beau service ! Dans notre paroisse, vous pouvez consulter sur ce site web les lectures déjà pourvues et celles pour lesquelles nous cherchons encore un lecteur.


Je consulte les lectures à pourvoir



Comment bien proclamer la parole ?


Une lecture à l'ambon, ça se prépare en lisant une première fois le texte biblique, afin de bien en comprendre le sens et de ne pas être surpris au dernier moment par un mot compliqué ou difficile à prononcer. Vérifiez aussi avant le début de la messe que le lectionnaire est présent à l'ambon (le pupitre des lectures) et qu'il est ouvert à la bonne page. Ainsi, vous n'aurez pas à venir avec votre propre lectionnaire ou mensuel de prière, ce qui est à éviter.


La première lecture commence au moment où toute l'assemblée s'assied pour la première fois après le début de la messe. Le psaume suit immédiatement, puis la deuxième lecture s'il y en a une (les dimanches et jours de solennité).


Installez-vous dans les premiers rangs. Quand vient pour vous le moment de lire, remontez tranquillement l'allée centrale (la nef). Inclinez-vous profondément en direction de l'autel, bien dans l'axe. Ensuite, vous pouvez gagner l'ambon, sans précipitation. Si le micro n'est pas à votre hauteur, faites le nécessaire : cela ne sert à rien de parler si personne n'entend ! Posez les mains aux coins du pupitre, cela donne plus d'assurance.


Quand l'assemblée semble prête à écouter, commencez par lire le titre, par exemple : "Lecture de saint Paul apôtre aux Corinthiens". Marquez une pause puis enchaînez sur la lecture elle-même. A la fin du texte, marquez une nouvelle pause puis ajoutez "Parole du Seigneur". L'assemblée répondra "Nous rendons grâce à Dieu".


Vous pourrez alors rejoindre tranquillement votre place, en pensant à faire au retour une profonde inclination devant l'autel, bien dans l'axe.


Pour la lecture elle-même, quelques conseils :

  • Lisez très, très lentement. Il faut vraiment que vous ayez l'impression de traîner car on lit toujours beaucoup trop vite au micro.

  • Ne surjouez pas le texte. Nous ne sommes pas au théâtre ou en récitation de poésie !

  • Parlez suffisamment fort, articulez et ne mangez pas les fins de phrases.

  • Soyez attentif à la ponctuation. Les pauses et les intonations en dépendent.

  • Respirez bien, surtout en présence de phrases longues, et entre chaque paragraphe. Dans le lectionnaire, les sauts de ligne aident aussi à prendre votre respiration au bon moment.

  • Demandez à une personne expérimentée de vous aider. Elle vous fera faire de grands progrès !




48 vues

Le blog paroissial

Favicon