Prière à la maison pour le samedi 11 avril 2020




Vous pouvez télécharger et imprimer ici la prière à la maison de ce jour et de la vigile pascale.

Petite catéchèse du jour

Le Samedi Saint, jour de silence, d'attente et de recueillement, l'Église demeure en prière auprès du tombeau du Seigneur, méditant sa sainte Passion et sa sainte mort, ainsi que sa descente aux enfers. Silence, jeûne et abstinence sont conseillés pour que l'on parvienne, avec un cœur élevé et libéré, aux joies de sa sainte résurrection. Tandis que le corps du Fils repose dans le sépulcre et que son âme est descendue aux enfers pour annoncer aux ancêtres dans la foi, qui vivent encore dans l’ombre de la mort, leur libération imminente, la Vierge Marie, anticipant et personnifiant l’Église, attend la victoire de son Fils sur la mort en faisant preuve d’une foi inaltérable. Pourquoi ce silence ?


L'attente en silence


Au matin, on pourra prier l’office des Laudes. Le samedi saint est le seul jour de l'année où il n'y a pas de prière liturgique autre que celles de la Liturgie des heures, qui continue de scander la journée, comme une respiration. C'est le moment de l'attente.

On veillera à entretenir le silence durant la journée du samedi . Si pour de multiples causes, le silence n’est pas tenable toute la journée, on peut en famille se fixer un moment dans la journée du samedi pour respecter le silence.

Méditer


La tradition de l’Eglise nous dit que Jésus durant ce jour qui précède sa résurrection est descendu aux enfers (le lieu d’attente des défunts, à ne pas confondre avec l’enfer, le lieu sans la présence de Dieu) pour aller annoncer à l’humanité son salut. Les oeuvres orientales nous montrent Jésus tirant Adam, Eve et tous les défunts de leurs tombeaux. Nous pouvons méditer devant le tombeau fermé et réfléchir à notre espérance . Nous pouvons aussi prier pour tous ceux qui sont défunts et demander pour eux la grâce de la miséricorde.


Marie, Mère d’espérance et de consolation, je veux passer ces dernières heures d’attente de la résurrection de votre Fils avec vous. Quand les doutes m’assaillent, quand ceux qui m’entourent me méprisent, soyez ma consolation, ma force et mon soutien. Vous avez été un appui pour les apôtres désemparés et apeurés : comment ne le seriez-vous pas maintenant pour moi ? Mère d’espérance et d’amour, apprenez-moi à souffrir à vos côtés, afin de jouir plus tard de la joie de la résurrection de Jésus Christ. Amen.

Cette nuit, nous célébrerons à la maison la Vigile pascale.


30 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles