La vigile pascale

Prière à la maison pour la nuit du 11 au 12 avril 2020



Vous pouvez télécharger et imprimer ici la prière à la maison de cette nuit et du jour suivant.

Petite catéchèse de la nuit

La célébration de la Résurrection commence dans l'obscurité de la nuit, lors de la veillée pascale, avec la bénédiction du feu nouveau et du cierge pascal. Cette cérémonie, d’une très grande richesse liturgique, a pour but de rappeler et signifier comment la vie et la grâce ont jailli pour nous de la mort du Seigneur : de même que la lumière du cierge pascal jaillit dans la nuit et l'éclaire tout entière, de même le Seigneur, Lumière du monde, est la lumière qui dissipe les ténèbres de nos péchés.


Faute de pouvoir célébrer la grande vigile au cours de laquelle sont célébrés les sacrements d’initiation chrétienne, nous vous proposons de méditer sur quelques uns des textes de la vigile et de poser quelques gestes significatifs avec ces lectures. Bien sûr, on peut rajouter les autres lectures prévues pour la vigile.



Préparer


On prépare une maison bien rangée, bien décorée, on finit de peindre les oeufs de Pâques que l’on a commencés en début de semaine. On trouvera ici beaucoup d’idées pour préparer cette fête magnifique avec les enfants. On peut aussi regarder avec eux cette vidéo.


On commencera la célébration dans une relative obscurité pour accueillir la lumière à l’annonce de la résurrection : on ne gar dera de lumière que ce qui est nécessaire pour les lectures. On placera un gros cierge au centre de la pièce. On prépare : des petits lumignons, des cailloux, une bible et un beau récipient rempli d’eau.



Célébrer

On se rassemble au lieu approprié et on commence la célébration par un signe de croix. Puis on chante ou on proclame l’exultet.



Exultet R/ Nous te louons, splendeur du Père, Jésus Fils de Dieu ! 1. Qu’éclate dans le ciel la joie des anges, Qu’éclate de partout la joie du monde, Qu’éclate dans l’Eglise la joie des fils de Dieu La lumière éclaire l’Eglise, La lumière éclaire la terre ! Peuples, chantez ! 2. Voici pour tous les temps l’unique Pâque, Voici pour Israël le grand passage, Voici la longue marche vers la terre de liberté ! Ta lumière éclaire la route, Dans la nuit ton peuple s’avance, Libre, vainqueur !

3. Voici maintenant la Victoire, Voici la liberté pour tous les peuples, Le Christ ressuscité triomphe de la mort ! O nuit qui nous rend la lumière, O nuit qui vit dans sa Gloire Le Christ Seigneur !

4. Amour infini de notre Père, Suprême témoignage de tendresse, Pour libérer l’esclave, tu as livré le Fils ! Bienheureuse faute de l’homme, Qui valut au monde en détresse Le seul Sauveur !

5. Victoire qui rassemble ciel et terre, Victoire où Dieu donne un nouveau peuple, Victoire de l’Amour, victoire de la vie ! O Père, accueille la flamme Qui vers toi s’élève en offrande, Feu de nos cœurs !

6. Que brille devant Toi cette lumière : Demain se lèvera l’aube nouvelle D’un monde rajeuni dans la Pâque de ton Fils ! Et que règne la Paix, la Justice et l’Amour, Et que passent tous les hommes De cette terre à ta grande maison, Par Jésus Christ !


Oraison


Celui qui guide la prière dit : Frères et soeurs, nous voici entrés dans la veillée sainte. Ecoutons maintenant d’un coeur paisible la Parole de Dieu. Voyons comment, dans les temps passés, Dieu notre créateur a sauvé son peuple et comment, dans ces temps qui sont les derniers, il nous a envoyé son Fils comme Rédempteur. Demandons au Seigneur de conduire jusqu’à son plein achèvement cette oeuvre de salut inaugurée dans le mystère de Pâques. Lectures Puis on commence les lectures. Chaque lecture est suivie d’un psaume et d’une prière.


  • Lecture du livre de la Genèse (Gn 1, 1 - 2, 2)

Nous vous proposons d'allumer un lumignon autour du gros cierge central à la fin de chaque journée de création. Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux. Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière des ténèbres. Dieu appela la lumière « jour », il appela les ténèbres « nuit ». Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour. Et Dieu dit : « Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux. » Dieu fit le firmament, il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament et les eaux qui sont au-dessus. Et ce fut ainsi. Dieu appela le firmament « ciel ». Il y eut un soir, il y eut un matin : deuxième jour. Et Dieu dit : « Les eaux qui sont au-dessous du ciel, qu’elles se rassemblent en un seul lieu, et que paraisse la terre ferme. » Et ce fut ainsi. Dieu appela la terre ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ». Et Dieu vit que cela était bon. Dieu dit : « Que la terre produise l’herbe, la plante qui porte sa semence, et que, sur la terre, l’arbre à fruit donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. » Et ce fut ainsi. La terre produisit l’herbe, la plante qui porte sa semence, selon son espèce, et l’arbre qui donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. Et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : troisième jour. Et Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel, pour séparer le jour de la nuit ; qu’ils servent de signes pour marquer les fêtes, les jours et les années ; et qu’ils soient, au firmament du ciel, des luminaires pour éclairer la terre. » Et ce fut ainsi. Dieu fit les deux grands luminaires : le plus grand pour commander au jour, le plus petit pour commander à la nuit ; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre, pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : quatrième jour. Et Dieu dit : « Que les eaux foisonnent d’une profusion d’êtres vivants, et que les oiseaux volent au-dessus de la terre, sous le firmament du ciel. » Dieu créa, selon leur espèce, les grands monstres marins, tous les êtres vivants qui vont et viennent et foisonnent dans les eaux, et aussi, selon leur espèce, tous les oiseaux qui volent. Et Dieu vit que cela était bon. Dieu les bénit par ces paroles : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez les mers, que les oiseaux se multiplient sur la terre. » Il y eut un soir, il y eut un matin : cinquième jour. Et Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce, bestiaux, bestioles et bêtes sauvages selon leur espèce. » Et ce fut ainsi. Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce, et toutes les bestioles de la terre selon leur espèce. Et Dieu vit que cela était bon. Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance. Qu’il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages, et de toutes les bestioles qui vont et viennent sur la terre. » Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la. Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. » Dieu dit encore : « Je vous donne toute plante qui porte sa semence sur toute la surface de la terre, et tout arbre dont le fruit porte sa semence : telle sera votre nourriture. À tous les animaux de la terre, à tous les oiseaux du ciel, à tout ce qui va et vient sur la terre et qui a souffle de vie, je donne comme nourriture toute herbe verte. » Et ce fut ainsi. Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait ; et voici : cela était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : sixième jour. Ainsi furent achevés le ciel et la terre, et tout leur déploiement. Le septième jour, Dieu avait achevé l’œuvre qu’il avait faite. Il se reposa, le septième jour, de toute l’œuvre qu’il avait faite. – Parole du Seigneur.

Psaume 103


R/ Ô Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre ! Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Revêtu de magnificence, tu as pour manteau la lumière ! Tu as donné son assise à la terre : qu’elle reste inébranlable au cours des temps. Tu l’as vêtue de l’abîme des mers : les eaux couvraient même les montagnes. Dans les ravins tu fais jaillir des sources et l’eau chemine aux creux des montagnes ; les oiseaux séjournent près d’elle : dans le feuillage on entend leurs cris. De tes demeures tu abreuves les montagnes, et la terre se rassasie du fruit de tes œuvres ; tu fais pousser les prairies pour les troupeaux, et les champs pour l’homme qui travaille. Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! Tout cela, ta sagesse l’a fait ; la terre s’emplit de tes biens. Bénis le Seigneur, ô mon âme !


On conclut l'écoute de ce premier extrait de la Parole de Dieu par la prière : Seigneur notre Dieu, toi qui as fait merveille en créant l'homme

et plus grande merveille encore en le rachetant,

Donne nous de résister aux attraits du péché

par la sagesse de l'esprit,

et de parvenir aux joies éternelles.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen


  • Lecture du livre de l'Exode (Ex 14, 15 - 15, 1a)


Nous vous proposons à la fin de la lecture de déposer des cailloux sur la table. Ils sont le signe de tout ce qui pèse dans nos vies et dont le Seigneur vient nous libérer.


En ces jours-là, le Seigneur dit à Moïse : « Pourquoi crier vers moi ? Ordonne aux fils d’Israël de se mettre en route ! Toi, lève ton bâton, étends le bras sur la mer, fends-la en deux, et que les fils d’Israël entrent au milieu de la mer à pied sec. Et moi, je ferai en sorte que les Égyptiens s’obstinent : ils y entreront derrière eux ; je me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée, de ses chars et de ses guerriers. Les Égyptiens sauront que je suis le Seigneur, quand je me serai glorifié aux dépens de Pharaon, de ses chars et de ses guerriers. » L’ange de Dieu, qui marchait en avant d’Israël, se déplaça et marcha à l’arrière. La colonne de nuée se déplaça depuis l’avant-garde et vint se tenir à l’arrière, entre le camp des Égyptiens et le camp d’Israël. Cette nuée était à la fois ténèbres et lumière dans la nuit, si bien que, de toute la nuit, ils ne purent se rencontrer. Moïse étendit le bras sur la mer. Le Seigneur chassa la mer toute la nuit par un fort vent d’est ; il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent. Les fils d’Israël entrèrent au milieu de la mer à pied sec, les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche. Les Égyptiens les poursuivirent ; tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses guerriers entrèrent derrière eux jusqu’au milieu de la mer. Aux dernières heures de la nuit, le Seigneur observa, depuis la colonne de feu et de nuée, l’armée des Égyptiens, et il la frappa de panique. Il faussa les roues de leurs chars, et ils eurent beaucoup de peine à les conduire. Les Égyptiens s’écrièrent : « Fuyons devant Israël, car c’est le Seigneur qui combat pour eux contre nous ! » Le Seigneur dit à Moïse : « Étends le bras sur la mer : que les eaux reviennent sur les Égyptiens, leurs chars et leurs guerriers ! » Moïse étendit le bras sur la mer. Au point du jour, la mer reprit sa place ; dans leur fuite, les Égyptiens s’y heurtèrent, et le Seigneur les précipita au milieu de la mer. Les eaux refluèrent et recouvrirent les chars et les guerriers, toute l’armée de Pharaon qui était entrée dans la mer à la poursuite d’Israël. Il n’en resta pas un seul. Mais les fils d’Israël avaient marché à pied sec au milieu de la mer, les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche. Ce jour-là, le Seigneur sauva Israël de la main de l’Égypte, et Israël vit les Égyptiens morts sur le bord de la mer. Israël vit avec quelle main puissante le Seigneur avait agi contre l’Égypte. Le peuple craignit le Seigneur, il mit sa foi dans le Seigneur et dans son serviteur Moïse. Alors Moïse et les fils d’Israël chantèrent ce cantique au Seigneur :



Cantique de Moïse (Ex 15, 1b, 2, 3-4, 5-6, 17-18)


R/ Chantons pour le Seigneur ! Éclatante est sa gloire ! Je chanterai pour le Seigneur ! Éclatante est sa gloire : il a jeté dans la mer cheval et cavalier. Ma force et mon chant, c’est le Seigneur : il est pour moi le salut. Il est mon Dieu, je le célèbre ; j’exalte le Dieu de mon père. Le Seigneur est le guerrier des combats ; son nom est « Le Seigneur ». Les chars du Pharaon et ses armées, il les lance dans la mer. L’élite de leurs chefs a sombré dans la mer Rouge. L’abîme les recouvre : ils descendent, comme la pierre, au fond des eaux. Ta droite, Seigneur, magnifique en sa force, ta droite, Seigneur, écrase l’ennemi. Tu les amènes, tu les plantes sur la montagne, ton héritage, le lieu que tu as fait, Seigneur, pour l’habiter, le sanctuaire, Seigneur, fondé par tes mains. Le Seigneur régnera pour les siècles des siècles.

On conclut l’écoute de ce deuxième extrait de la Parole de Dieu par la prière : Seigneur notre Dieu, dans la lumière de l'Évangile, tu as donné leur sens aux miracles accomplis sous l'Ancien Testament : on reconnaît dans la mer Rouge l'image de la fontaine baptismale, et le peuple juif, délivré de la servitude d'Égypte, est la figure du peuple chrétien ; Fais que tous les hommes, grâce à la foi, participent au privilège d'Israël, et soient régénérés en recevant ton Esprit. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.



  • Lecture du livre du prophète Isaïe (Is 55, 1-11)


Nous vous proposons au début de la lecture de placer l’eau à côté de la lumière et à la fin de la lecture de mettre en valeur au milieu de la table, la Bible familiale ouverte. Elle est comme une eau vive qui féconde nos coeurs.

Ainsi parle le Seigneur : Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau ! Même si vous n’avez pas d’argent, venez acheter et consommer, venez acheter du vin et du lait sans argent, sans rien payer. Pourquoi dépenser votre argent pour ce qui ne nourrit pas, vous fatiguer pour ce qui ne rassasie pas ? Écoutez-moi bien, et vous mangerez de bonnes choses, vous vous régalerez de viandes savoureuses ! Prêtez l’oreille ! Venez à moi ! Écoutez, et vous vivrez. Je m’engagerai envers vous par une alliance éternelle : ce sont les bienfaits garantis à David. Lui, j’en ai fait un témoin pour les peuples, pour les peuples, un guide et un chef. Toi, tu appelleras une nation inconnue de toi ; une nation qui ne te connaît pas accourra vers toi, à cause du Seigneur ton Dieu, à cause du Saint d’Israël, car il fait ta splendeur. Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver ; invoquez-le tant qu’il est proche. Que le méchant abandonne son chemin, et l’homme perfide, ses pensées ! Qu’il revienne vers le Seigneur qui lui montrera sa miséricorde, vers notre Dieu qui est riche en pardon. Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos chemins ne sont pas mes chemins, – oracle du Seigneur. Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins, et mes pensées, au-dessus de vos pensées. La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. – Parole du Seigneur.



Cantique d'Isaïe (Is 12, 2, 4bcd, 5-6)


R/ Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut ! Voici le Dieu qui me sauve : j’ai confiance, je n’ai plus de crainte. Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur, il montre sa magnificence, et toute la terre le sait. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël !



On conclut l’écoute de ce troisième extrait de la Parole de Dieu par la prière : Dieu éternel et tout puissant, unique espoir du monde, toi qui annonçais par la voix des prophètes les mystères qui s'accomplissent aujourd'hui, Daigne inspirer toi -même les désirs de ton peuple, puisqu'aucun de tes fidèles ne peut progresser en vertu sans l'inspiration de ta grâce. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.



  • Gloria in excelsis Deo


Gloire à Dieu, au plus haut des cieux, Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, Nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père. Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. Car toi seul es saint, Toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.


Après le chant du Gloria, celui qui guide la prière dit : Dieu qui fais resplendir cette nuit très sainte par la gloire de la résurrection du Seigneur,

Ravive en ton Église l'esprit filial que tu lui as donné, afin que, renouvelés dans notre corps et notre âme, nous soyons tout entiers à ton service. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint Esprit pour les siècles des siècles. Amen.



Psaume 117


R/ Alléluia, alléluia, alléluia ! Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour ! Oui, que le dise Israël : Éternel est son amour ! Le bras du Seigneur se lève, le bras du Seigneur est fort ! Non, je ne mourrai pas, je vivrai, pour annoncer les actions du Seigneur. La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux.



  • Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 28, 1-10)

Après le sabbat, à l’heure où commençait à poindre le premier jour de la semaine, Marie Madeleine et l’autre Marie vinrent pour regarder le sépulcre. Et voilà qu’il y eut un grand tremblement de terre ; l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus. Il avait l’aspect de l’éclair, et son vêtement était blanc comme neige. Les gardes, dans la crainte qu’ils éprouvèrent, se mirent à trembler et devinrent comme morts. L’ange prit la parole et dit aux femmes : « Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié. Il n’est pas ici, car il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il reposait. Puis, vite, allez dire à ses disciples : ‘Il est ressuscité d’entre les morts, et voici qu’il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez.’ Voilà ce que j’avais à vous dire. » Vite, elles quittèrent le tombeau, remplies à la fois de crainte et d’une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples. Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent, lui saisirent les pieds et se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. » – Acclamons la Parole de Dieu.



  • Homélie

Vous pouvez trouver ici l'homélie du moment.



  • Litanie des Saints



Litanie des chants notés de l'assemblée


Litanie des saints du père Gouzes


Litanie des saints de la communauté du Chemin Neuf




Seigneur prends pitié (bis)

O Christ, prends pitié (bis)

Seigneur prends pitié (bis)


Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu , priez pour nous.

Saint Michel, Saint Gabriel et Saint Raphaël et tous les anges de Dieu, priez pour nous.

Saints prophètes et patriarches, priez pour nous .


Sainte Anne et saint Joachim , priez pour nous. Saint Jean -Baptiste et Saint Joseph, priez pour nous .

Saint Pierre et saint Paul , priez pour nous.


Saint Matthieu et Saint Marc, priez pour nous.

Saint Luc et Saint, Jean priez pour nous. Saint André, saint Jacques et vous tous, Saints Apôtres du Seigneur, priez pour nous. Sainte Marie -Madeleine première apôtre de la Résurrection , priez pour nous. Saint Lazare, Saint Marthe et Sainte Marie, priez pour nous .

Saint Etienne premier martyr, priez pour nous. On rajoutera ici les saints patrons des membres de la famille. Saint Louis Patron de notre diocèse, priez pour nous .

Saint Germain, Saint Christophe et Saint-Lambert, priez pour nous.

Vous tous saints et saintes de Dieu, priez pour nous.


Montre‐toi favorable, délivre-nous Seigneur !

De tout mal et de tout péché, délivre-nous Seigneur !

De la mort éternelle, délivre-nous Seigneur !


Par ton incarnation, délivre-nous Seigneur !

Par ta mort et ta résurrection, délivre-nous Seigneur !

Par le don de l’Esprit Saint, délivre-nous Seigneur !

Nous qui sommes pécheurs, de grâce, écoute‐nous !

Pour qu'il te plaise de conduire et de garder ton Église, de grâce, écoute‐nous !

Pour qu'il te plaise de garder dans la sainteté de ton service le pape François, notre évêque Éric, son auxiliaire Bruno et tous les évêques, les prêtres et les diacres de ton Eglise, de grâce, écoute‐nous !

Pour qu'il te plaise de nous affermir et nous garder fidèles à te servir, de grâce, écoute-nous ! Pour qu’il te plaise de mettre entre les peuples une entente et une paix sincères, de grâce, écoute‐nous ! Pour qu'il te plaise de secourir tous les affligés et de leur prodiguer ta miséricorde, de grâce, écoute‐nous ! Pour qu’il te plaise de donner à tous les hommes de te reconnaître pour leur Seigneur et leur Sauveur, de grâce, écoute -nous ! Jésus, Fils du Dieu Vivant, de grâce, écoute‐nous !


Ô Christ, écoute‐nous ! Ô Christ, écoute‐nous ! Ô Christ, exauce‐nous ! Ô Christ, exauce‐nous !



  • Rénovation de la profession de foi baptismale


Celui qui guide la prière : Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, rejetez-vous le péché ?

Les autres membres de la famille : Je le rejette !

Celui qui guide la prière : Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, rejetez-vous le péché ?

Les autres membres de la famille : Je le rejette !


Celui qui guide la prière :

Pour échapper à l’emprise du péché, rejetez-vous ce qui conduit au mal ? Les autres membres de la famille :

Je le rejette !

Celui qui guide la prière : Pour suivre Jésus, le Christ, rejetez vous Satan qui est l’auteur du péché ?

Les autres membres de la famille :

Je le rejette !


Celui qui guide la prière : Croyez- vous en Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre ? Les autres membres de la famille :

Je crois !


Celui qui guide la prière : Croyez- vous en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur qui est né de la Vierge Marie, a souffert la passion, a été enseveli, est ressuscité d’entre les morts, et qui est assis à la droite du Père ? Les autres membres de la famille :

Je crois !


Celui qui guide la prière : Croyez -vous en l’Esprit Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair, et à la vie éternelle ?

Les autres membres de la famille :

Je crois !


Celui qui guide la prière : Que Dieu tout puissant, Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a fait renaître par l'eau et l'Esprit Saint, et qui nous a accordé le pardon de tout péché, nous garde encore par sa grâce dans le Christ-Jésus notre Seigneur pour la vie éternelle. Amen.


Puis les membres de l’assemblée sont invités à faire le signe de croix avec l’eau placée sur la table en mémoire de leur baptême. Pendant ce temps on chante :


Ensemble vocal Cinq Mars


Moines de l'abbaye de Keur Moussa



J'ai vu l'eau vive jaillissant du cœur du Christ, alleluia ! Tous ceux que lave cette eau seront sauvés et chanteront : alleluia ! R/ Alleluia, alleluia, alleluia ! J'ai vu la source devenir un fleuve immense, alleluia ! Les fils de Dieu rassemblés chantaient leur joie d'être sauvés, alleluia ! R/ J'ai vu le Temple désormais s'ouvrir à tous, alleluia ! Le Christ revient victorieux, montrant la plaie de son côté, alleluia ! R/

J'ai vu le Verbe nous donner la paix de Dieu, alleluia ! Tous ceux qui croient en son nom seront sauvés et chanteront : alleluia ! R/


  • Action de grâce


C’est pour te rendre grâce, Dieu Notre Père , que nous élevons notre coeur et le tournons vers toi. En cette nuit où nous faisons mémoire du jour où tu commenças la création de notre monde, nous te bénissons d’être la source de toute vie . Alléluia , Alléluia . C’est aussi en cette nuit que tu as relevé Jésus d’entre les morts. Il avait pris notre existence et l’avait prise jusqu’à la croix . Tu ne pouvais laisser ton Fils au tombeau et tu l’as ressuscité . En lui, tu as fait passer la création au delà de la mort et nous te rendons grâce . Alléluia, Alléluia. Avec Jésus , ton Fils, ressuscité, nous te louons et nous te bénissons et nous annonçons le jour où tu feras passer notre monde dans l’éternelle nouveauté de ton Royaume. Alléluia, Alléluia.



  • Notre Père


Le baptême a fait de nous des enfants bien -aimés du Père, en Jésus, le Fils unique. C’est pourquoi dans l’Esprit Saint nous pouvons dire :


Notre Père...



  • Bénédiction


Au terme de ce moment de prière, nous demandons au Seigneur qu'il répande sur nous sa bénédiction.


Celui qui guide la prière dit :


Que demeure en nous la grâce de Dieu, la grâce pascale qu’il nous offre aujourd'hui : qu'elle nous protège de l'oubli et du doute. Amen .


Par la résurrection de son Fils, il nous a fait déjà renaître : qu’il nous rappelle toujours à cette joie que rien, pas même la mort, ne pourra nous ravir. Amen. Ils sont finis, les jours de la passion, suivons maintenant les pas du Ressuscité : suivons-le désormais jusqu'à son Royaume où nous posséderons enfin la joie parfaite. Amen . Et que Dieu tout puissant nous bénisse, le Père, le Fils et le Saint Esprit. Amen .

En signe de partage de la joie pascale chacun peut faire, s'il le souhaite, un geste de bénédiction sur son prochain (sur la tête ou sur l’épaule).



  • Louange finale


Pour clore ce temps de prière, vous pouvez à votre choix chanter la résurrection du Seigneur par quelques chants de louange.




Il est temps de quitter vos tombeaux !


R/ Il est temps de quitter vos tombeaux, De sortir du sommeil de la nuit, D'aller vers la lumière acclamer Le Dieu trois fois Saint ! (bis) 1. Vainqueur de la nuit, Christ ressuscité, Tu dévoiles la face du Père. Tu es la lumière, tu es notre joie. Sois béni, ô Dieu qui nous libères ! 2. Unis à ton corps, Christ ressuscité, Tu nous mènes à la gloire éternelle. Tu présentes au Père ceux qu'il t'a confiés. Sois loué, reçois notre prière ! 3. Tu donnes l'Esprit, Christ ressuscité, Tu déverses les fleuves d'eaux vives. Fils aimé du Père tu nous as sauvés. Gloire à toi, pour ta miséricorde ! 4. Roi de l'univers, Christ ressuscité, Toi qui trônes à la droite du Père. Tu viens dans la Gloire pour nous relever. Ô Seigneur que s'ouvre ton Royaume !




Tu nous as sauvés, alleluia !


R/ Tu nous as sauvés, alléluia, Nous as libérés, alléluia. Nous chantons ta gloire, alléluia, Béni soit ton Nom, alléluia. 1. Ta lumière a vaincu l'ombre, Et tu guéris nos blessures. Tu fais de notre tristesse Une joie éternelle. 2. Ta croix nous a délivrés De la mort et du péché. Jésus, tu nous as sauvés, Nous chantons ta victoire. 3.Tu nous donnes ton Esprit, Pour que nous vivions en toi. Il nous envoie aujourd'hui Proclamer tes merveilles.



Voici le jour du Seigneur !


1. Voici le jour du Seigneur, alléluia ! Jour d'allégresse et de joie, Alléluia, alléluia, Alléluia, alléluia ! 2. Le Christ est ressuscité, alléluia ! Comme il l'avait annoncé, Alléluia, alléluia, Alléluia, alléluia ! 3. Et Dieu nous a rachetés, alléluia ! Par le sang de Jésus-Christ, Alléluia, alléluia ! Alléluia, alléluia ! 4. Proclamez que Dieu est bon, alléluia ! Que son amour est éternel, Alléluia, alléluia ! Alléluia, alléluia !




Il est vraiment ressuscité !


R/ Il est vraiment ressuscité, pourquoi chercher parmi les morts. Il est vivant comme Il l’a promis, Alléluia ! 1. "C’est la Pâque du Seigneur", clame l’Esprit, "C’est la Pâque du Seigneur en vérité !" Le Seigneur a versé son sang, En signe de l’Esprit qui devait venir, Il nous a signés de son sang Et nous avons été protégés Alléluia ! 2. Seigneur, Tu as étendu les mains sur la croix, Tu nous a abrités sous tes ailes : Tu as versé le sang d’un Dieu Pour sceller l’Alliance nouvelle, Tu as éloigné de nous la colère, Tu nous réconcilies avec Dieu. Alléluia ! 3. Tu ouvres la fête de l’Esprit, Tu nous entraînes dans la danse mystique. Ô Pâque de Dieu, qui descend du ciel sur la terre, Et qui de la terre remonte vers le ciel ! En Toi la création toute entière S’assemble et se réjouit. Alléluia !


25 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés

© Association diocésaine de Versailles