Homélie du mercredi 5 février 2020 (Mc 6, 1-6)



J’ai vécu vingt-cinq ans en région parisienne sans visiter la tour Eiffel. Pourquoi ? Parce que la tour Eiffel, je l’avais avec moi, sous les yeux. Je savais qu’elle serait toujours là le lendemain. Je savais que j’avais toute ma vie pour la visiter.


J’ai bien failli ne jamais monter à son sommet. Ce qui m’a décidé, c’est l’annonce de mon déménagement pour Rome : avant de quitter pour quatre années le sol français, je suis monté sur la tour Eiffel.


A Nazareth, c’est pareil. La foule sait avoir Jésus avec elle. Jésus est un prophète local. Il fait partie des murs. Tous connaissent sa sagesse, sa capacité à faire des miracles, son pouvoir de guérison. Mais la foule reste en retrait. Elle s’accroche à ses habitudes, à la routine de ses relations. Elle commente les paroles et les actions de Jésus comme le feraient des corses sur leur banc, à l’entrée du village.


Pour nous, il en est souvent de même. Nous connaissons d’expérience ce conflit intérieur entre notre désir de Dieu et la pesanteur des habitudes, entre la liberté que Jésus nous apporte et l'accaparement des choses à faire, à dire, à penser.


Cette tension, c’est la loi même de notre passage sur terre. C’est au coeur de nos tâches quotidiennes que nous avons à louer et servir Dieu. C’est dans notre planning du moment qu’il nous faut veiller à garder du temps pour lui. C’est toujours dans nos relations les plus immédiates que nous avons à vivre charitablement. C’est toujours dans les épreuves de cette vie que nous sommes appelés à l’espérance.


Alors, cette tension, pourquoi la vivre avec peine ou mauvaise conscience ? C'est bien dans notre Nazareth, et pas ailleurs, que nous avons à vivre en chrétien. C'est pourquoi il est si important de nous réconcilier avec le quotidien, avec l'ordinaire que Dieu aime.


Jésus pourra faire de grandes choses en nous si nous acceptons que sa grâce nous soit donnée dans l’humble quotidien. C’est cette foi que Dieu vient déposer en nos coeurs en cette Eucharistie.


Amen.


Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles