Doux et humble de coeur

Homélie du mercredi 11 décembre 2019 (Mt 11, 28-30)



Venez à moi, dit Jésus, vous qui êtes fatigués et accablés. Vous qui peinez à l'ouvrage, vous qui pliez sous le poids de ce qu'il vous faut porter.


Jésus tentait probablement de réconforter ceux qui, de son temps, devaient supporter le fardeau des préceptes de la Loi. Les juifs dénombrent 613 prescriptions divines réparties en 365 interdits et 248 commandements.

365, c’est le nombre de jours dans une année. 248, c’est - pour la médecine de l’époque - le nombre de composants du corps humain.

Vous comprenez que beaucoup se sentaient écrasés par le fardeau de la loi divine.


Depuis le concile de Jérusalem en l’an 50, les chrétiens ne sont plus soumis à cette multiplicité de prescriptions. La loi demeure, pas un iota ne s’en trouve changé, mais nous adhérons à l’interprétation qu’en fait le Christ : tous ces préceptes ne valent que s’ils conduisent les hommes à l’exercice de la justice et de la miséricorde.


Quand Jésus disait “Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau”, il proposait aux hommes de se placer sous son propre joug. Le Christ est, en sa personne, la Loi nouvelle. Pour nous, la loi morale tient dans l’imitation du Christ. Nous méditons sur la façon dont Jésus a reçu la volonté de son Père, pour ensuite mettre nos pas dans les siens. Nous ne suivons pas un code de lois mais une personne : Jésus.


Jésus ne nous met pas à l'abri, il ne nous dispense pas de l’effort, mais il offre les prémices de la joie du Royaume en nous faisant prendre un chemin de douceur : "Venez à moi, dit Jésus, car je suis doux et humble de cœur".


Il ne s'agit pas de faire autre chose que ce que nous faisons déjà, mais de le faire autrement. La douceur est une autre manière de voir les choses, les événements, et d'aborder les personnes. La douceur de Jésus, la douceur selon Jésus, ce n'est pas un comportement mièvre, infantile ou irresponsable : c’est une qualité du regard et un supplément d'attention aux autres.


Que cette deuxième semaine de l’Avent, semaine de conversion, soit pour nous l’occasion de gagner en douceur dans nos relations.


Amen.


9 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles