Afin que le monde sache

Homélie du vendredi saint, 15 avril 2022 (Jn 18, 1 - 19, 42)


Méditez ici le récit de la Passion de Jésus selon Saint Jean.



Homélie


“Au moment d’être livré et d’entrer librement dans sa passion”...

Librement. Jésus a choisi. Jésus a décidé. Il est déterminé à aller jusqu’au sacrifice de sa vie sur la croix.


Pourquoi ? Dans quel but ?


Les uns diront : “c’est pour vaincre la souffrance, c’est pour montrer que le Christ a le dernier mot sur la souffrance.”

Possible. Il y a peut-être de cela. Mais je crois que ce combat est gagné depuis longtemps déjà. Cela fait déjà trente ans que Dieu est venu partager notre condition humaine, avec sa misère. La souffrance, elle est assumée dès le premier jour de l’incarnation, elle est déjà vaincue.

Alors, pourquoi aller jusqu’à la croix ?


D’autres disent : “c’est pour vaincre la mort, c’est pour montrer que le Christ a le dernier mot sur la mort”.

Probable. Il y a certainement de cela. Mais je crois que ce n’est pas d’abord cela qui importe, aux yeux de Jésus. Car, de ses propres dires, “ni le monde, ni le Prince de ce monde n’ont [jamais] eu de prise sur [lui].” (Jn 14, 30). Il est Dieu et la mort n’a sur lui aucune emprise.


Alors, pourquoi Jésus a-t-il choisi librement la croix ?


Laissons Jésus nous répondre : “afin que le monde sache que j’aime mon Père” (Jn 14, 31).


Jésus savait qu’il parlerait à son Père, sur la croix. Jésus savait qu’il resterait tourné vers son Père en dépit de la souffrance. Jésus savait aussi que nous serions les témoins de sa dernière prière.


Qui, au temps de la plus grande souffrance, peut rester tourné vers le Père et continuer de lui parler avec amour ? Jésus, le Christ.


Là où, bien souvent, la souffrance nous coupe des autres et de Dieu, en Jésus c’est différent. La souffrance ne le détourne pas de son Père à qui il s’abandonne en confiance : “Père, entre tes mains, je remets mon Esprit”.


Cet Esprit, nous l’avons reçu en héritage. C’est lui qui nous rendra capable, au plus fort de l’épreuve, de rester tournés vers le Père et de remettre paisiblement notre vie entre ses mains, dans la confiance.


Amen.

48 vues

Le blog paroissial

Favicon