A la lumière de l'Evangile

Homélie du mercredi 22 avril 2020 (Jn 3, 16-21)


Retrouvez cette page en audio



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean


En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. » – Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie


Jésus poursuit donc son entretien avec Nicodème. Mais il semble maintenant s’adresser davantage à nous qu’à lui ! "Celui qui fait le mal déteste la lumière", dit-il.

Et pourquoi ? Sans doute parce que celui-là ne veut pas qu’on le voie, qu’on le surprenne dans ce qu’il fait ou manigance. Alors il se cache. Ou bien il ment. En tout cas, il est plus préoccupé de lui-même que des autres… et Dieu est "vraiment" le moindre de ses soucis ! Il ne veut pas en entendre parler !

En revanche, celui qui vient à la lumière, dit Jésus, celui-là n’a pas peur. Il sait qu’un Autre est avec lui. Il veut vivre pour faire la volonté de Dieu. Il veut répondre à son attente. Et il compte sur son aide pour pouvoir réaliser ce qu’il entreprend, car, il le sait "en vérité" : "Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain". C’est le Ps 126 qui nous le rappelle !

Jésus nous propose donc de vivre "en union avec Dieu". Faire la vérité, marcher vers la lumière, c’est agir "avec" Dieu. C’est tâcher de ne "rien faire sans lui" ! Mais l’associer à tout ce que nous entreprenons. C’est être "avec" Dieu, dans les petites choses du quotidien, comme dans nos grands projets. Toujours lui faire une place. L’inviter à nous accompagner. Faire de lui notre compagnon de route… Lui parler…

Pour arriver à vivre de cette façon-là, car on n’y arrive pas tout de suite, il y a deux conditions préalables, je pense.


La première, c’est de croire en Jésus. De croire qu’il est la vraie lumière. Croire qu’il est venu pour mon bien, pour notre bien. Qu’il est proche et même solidaire de nous, parce que Dieu aime ce monde, parce qu’il aime sa création et ses créatures. Il les aime infiniment. "Il a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique". Croire qu’il ne vient pas me juger, mais me sauver. C’est la première condition, celle de la foi en Jésus-Christ. En ressuscitant Jésus, Dieu nous montre qu’il est toujours avec nous. Et que dans le Christ nous pouvons, si nous le voulons, être pardonnés. "Quiconque croit en lui ne se perd pas, mais obtient la vie éternelle."

L’autre condition est une décision que nous avons à prendre : celle de vouloir marcher à la lumière de l’Evangile. Vouloir, ce n’est pas pouvoir ! Vouloir, c’est être en vérité devant Dieu, et pouvoir lui dire : "Seigneur, viens toi-même me sauver. Viens mettre en moi cette lumière qui me détournera des ténèbres, qui l’engloutira, qui me fera renaître". Il s’agit, en fait, de s’en remettre à Dieu, à sa puissance d’amour. De compter sur lui, sur sa "grâce", un mot que j’aime beaucoup et de plus en plus. Nous, nous ne pouvons pas nous changer nous-mêmes, et nous sauver ! Mais lui, par sa "grâce", il est capable de faire des merveilles en nous, si nous acceptons de lui présenter notre vie telle qu’elle est, pour que sa lumière vienne l’illuminer, faire la vérité et nous rendre libres. Vouloir marcher à sa lumière, c’est aussi croire que la route qu’il nous demande de prendre est la bonne. Le psaume 22 chante : "Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien… Il me fait revivre. Il me conduit par le juste chemin…" "Celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu."


Amen.

46 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles