Vivre sa propre Pâque

Homélie du jeudi 6 février 2020 (Mc 6, 7-13)



Ce qui est étonnant dans cet évangile, c’est que Jésus ne dit à peu près rien sur la mission qui attend les apôtres. On ne sait pas ce qu’ils sont censés dire, on ne sait rien de ce que sera leur prédication. En revanche, Jésus trouve important de détailler aux apôtres leur équipement pour la mission : un bâton, des sandales, une seule tunique.


Il s’agit en fait de la tenue que portaient les juifs le soir de la Pâque (Ex 12). La nuit où les hébreux ont quitté l’Egypte, ils sont partis les reins ceints, les sandales aux pieds et le bâton à la main. Normal. Pour fuir un esclavage et vivre une libération, il faut s’habiller léger. Il faut abandonner son ancienne vie sans regarder en arrière, il ne faut surtout pas s’attacher aux choses matérielles mais partir en hâte et regarder droit devant. Sur la route, il faut accepter joyeusement l’hospitalité quand elle est donnée mais vite passer son chemin quand elle est refusée.


La mission des apôtres ne consiste donc pas d’abord à parler de libération mais à la vivre. Jésus est en train de dire à ses apôtres : vivez votre propre Pâque ! Quittez vos esclavages, goûtez à l’évangile et vivez votre propre libération ! Commencez par accueillir l’évangile : si vous en vivez, vous n’aurez pas à vous soucier des mots à prononcer. D’emblée, vous serez des témoins crédibles pour le monde.


C’est en cela que les pharisiens pèchent : “Faites et observez tout ce qu’ils peuvent vous dire, dit Jésus, mais ne vous réglez pas sur leurs actes, car ils disent mais ne font pas. Ils lient de pesants fardeaux sur les épaules des hommes, alors qu’eux-mêmes se refusent à les remuer du doigt” (Mt 23, 3-4).


Cette insistance de Jésus, bien évidemment, vaut aussi pour nous. Si nous nous laissons pétrir par l’évangile, nous serons aussi de bons missionnaires. Mais si nous prenons l’habitude de parler de l’Evangile sans laisser véritablement le Christ prendre en nous ses quartiers, nous deviendrons semblables à ces odieux pharisiens que Jésus vomit.


Seigneur, donne-nous de vivre notre propre Pâque, comme les apôtres ont vécu la leur. Qu’ainsi nous devenions de bons missionnaires.


Amen.


Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles