Vivre, c'est croire.

Homélie du jeudi 30 avril 2020 (Jn 6, 44-51)



Retrouvez cette page en audio



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean


En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même. Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement vient à moi. Certes, personne n’a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu : celui- là seul a vu le Père. Amen, amen, je vous le dis : il a la vie éternelle, celui qui croit. Moi, je suis le pain de la vie. Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ; mais le pain qui descend du ciel est tel que celui qui en mange ne mourra pas. Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. » – Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie


"Celui qui croit, dit Jésus, celui-là a la vie éternelle". La vie éternelle ne s’achète pas, elle ne se mérite pas, elle n’est pas une sagesse ou une connaissance… Non ! La vie, c’est croire. C’est ce que nous dit Jésus. Il nous explique que la vie se reçoit dans une relation de confiance avec Dieu. Avec Dieu ou avec Jésus lui-même que Dieu a envoyé parmi nous pour se faire proche de nous, pour venir jusqu’à nous, pour nous aider, pour nous sauver…

Paul dira : "Pour moi, vivre c’est le Christ" (Ph 1, 21). Et Simon-Pierre dira d’une autre manière : "Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Quant à nous, nous croyons…" (Jn 6, 68). La vie, c’est croire. Ce n’est pas un savoir ! - C’est croire que Dieu nous aime. - La vie, c’est croire que Jésus est l’envoyé du Père. - La vie, c’est croire au pardon, à la toute-puissance du Père, au souffle de l’Esprit… C’est croire ! L’Evangile de ces derniers jours nous le répète : la vie, c’est croire que Jésus est le pain que Dieu nous donne pour nous nourrir, pour nous faire devenir ce que nous sommes réellement : c'est-à-dire des "fils de Dieu". "Enfants de Dieu, nous le sommes" (1 Jn 3, 2). Mais, "Fils de Dieu", il nous faut le devenir. Et pour cela, il faut grandir. Alors, Jésus, l’envoyé du Père, nous apporte ce dont nous avons besoin pour pouvoir le devenir. Il est ce "pain qui descend du ciel" qui vient nourrir, faire grandir. Et il nous le dit : "Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement". La nourriture de Dieu qui donne vie s’obtient par la foi. Vivre, c’est croire. Croire ou aimer. Saint Jean précisera dans sa première lettre : "Voici le commandement de Dieu : mettre notre foi dans le nom de son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns les autres comme il nous l’a commandé. Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui" (Jn 3, 23-24). Croire en Jésus, au nom de Jésus, aimer en actes et en vérité comme Jésus nous a aimés, c’est demeurer en Dieu. Et demeurer en Dieu, c’est vivre éternellement. ""Celui qui croit, celui-là a la vie éternelle". "Moi, je suis le pain de la vie". Seigneur, en ces jours où nous fêtons Pâques, où nous célébrons la mort et la résurrection de Jésus, fais grandir en nous la foi. Donne-nous ta vie en Jésus. Donne-nous d’aimer comme tu nous aimes. Amen.

43 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles