Saint Philippe Néri

Homélie du mercredi 26 mai 2021 (Mc 10, 32-45)




Évangile de Jésus Christ selon saint Marc


En ce temps-là,

les disciples étaient en route pour monter à Jérusalem ;

Jésus marchait devant eux ;

ils étaient saisis de frayeur,

et ceux qui suivaient étaient aussi dans la crainte.

Prenant de nouveau les Douze auprès de lui,

il se mit à leur dire ce qui allait lui arriver :

« Voici que nous montons à Jérusalem.

Le Fils de l’homme sera livré

aux grands prêtres et aux scribes ;

ils le condamneront à mort,

ils le livreront aux nations païennes,

qui se moqueront de lui, cracheront sur lui,

le flagelleront et le tueront,

et trois jours après, il ressuscitera. »


Alors, Jacques et Jean, les fils de Zébédée,

s’approchent de Jésus et lui disent :

« Maître, ce que nous allons te demander,

nous voudrions que tu le fasses pour nous. »

Il leur dit :

« Que voulez-vous que je fasse pour vous ? »

Ils lui répondirent :

« Donne-nous de siéger,

l’un à ta droite et l’autre à ta gauche,

dans ta gloire. »

Jésus leur dit :

« Vous ne savez pas ce que vous demandez.

Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire,

être baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé ? »

Ils lui dirent :

« Nous le pouvons. »

Jésus leur dit :

« La coupe que je vais boire, vous la boirez ;

et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé.

Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche,

ce n’est pas à moi de l’accorder ;

il y a ceux pour qui cela est préparé. »


Les dix autres, qui avaient entendu,

se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean.

Jésus les appela et leur dit