Renaître de l'eau, dans le feu de l'Esprit

Homélie du lundi 20 avril 2020 (Jn 3, 1-8)


Retrouvez cette page en audio



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean


Il y avait un homme, un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs. Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu que tu es venu comme un maître qui enseigne, car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui. » Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. » Nicodème lui répliqua : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? » Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut. Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. » – Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie


L’octave de Pâques vient donc de se terminer avec le dimanche de la divine miséricorde et nous entrons maintenant dans le temps pascal qui va durer six semaines, jusqu’à la Pentecôte, le 30 mai. Alors, nous lirons en continu le livre des Actes des Apôtres qui nous montre ce que la

puissance de la résurrection est capable de faire… Les témoins partent en mission et "disent la parole avec une totale assurance". Ils relisent les Ecritures et montrent en quoi Jésus a agi selon le "dessein" de Dieu (Ac 4, 28). Ils reçoivent l’Esprit Saint et se laissent conduire par lui… C’est l’aventure passionnante des premiers chrétiens ! Durant cette période, nous relirons aussi tout l’Evangile de Saint Jean. Et pour commencer, aujourd’hui, nous est offert l’épisode de Nicodème (Jn 3, 1-8).

Pour commencer cette longue marche de six semaines vers la Pentecôte, nous voici un peu comme Nicodème, comme cet homme religieux qui cherche le Royaume. Homme de foi, il veut vivre en vérité. Bien sûr, il s’interroge. Il ne comprend pas tout. Et c’est pourquoi il va trouver Jésus. Il y va de nuit parce qu’il n’est pas très rassuré, non plus. Peut-être aussi parce que sa foi est plus ou moins chancelante ? En tout cas, il n’a pas encore cette assurance qu’ont reçue les Apôtres. Il n’a pas encore reçu l’Esprit Saint… Et nous, nous sommes un peu comme lui. Alors, nous nous tournons aussi vers Jésus, nous allons le trouver là où nous espérons le rencontrer : à l’église, dans le silence de nos cœurs ou dans la nature… Nous allons jusqu’à lui pour lui dire : Jésus, donne-moi de mieux comprendre l’Evangile, donne-moi de mieux comprendre ta Parole. Explique-moi le sens des Ecritures comme tu l’as expliqué aux pèlerins d’Emmaüs. Ouvre mon cœur à l’intelligence des Ecritures. Et, comme eux, fais que mon cœur devienne "tout brûlant". Montre-toi à moi comme tu t’es montré à Marie-Madeleine. Donne-moi de te reconnaître comme ressuscité. Chasse de moi toute peur…

Surtout, Seigneur, fais-moi "naître de l’eau et de l’Esprit". Renouvelle en moi la grâce de mon baptême quand je fus plongé dans l’eau et marqué du Saint-Chrême. Seigneur, fais-moi vivre du "souffle de ton Esprit". Seigneur, fais-moi cette grâce. Je t’en prie.


Amen.

49 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés

© Association diocésaine de Versailles