Pourquoi restez-vous là ?

Homélie du jeudi 13 mai 2021 (Mc 16, 15-20)




Évangile de Jésus Christ selon saint Marc


En ce temps-là,

Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit :

« Allez dans le monde entier.

Proclamez l’Évangile à toute la création.

Celui qui croira et sera baptisé

sera sauvé ;

celui qui refusera de croire

sera condamné.

Voici les signes qui accompagneront

ceux qui deviendront croyants :

en mon nom, ils expulseront les démons ;

ils parleront en langues nouvelles ;

ils prendront des serpents dans leurs mains

et, s’ils boivent un poison mortel,

il ne leur fera pas de mal ;

ils imposeront les mains aux malades,

et les malades s’en trouveront bien. »


Le Seigneur Jésus,

après leur avoir parlé,

fut enlevé au ciel

et s’assit à la droite de Dieu.

Quant à eux,

ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile.

Le Seigneur travaillait avec eux

et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.


– Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie


Et voilà que 40 jours après sa résurrection, Jésus disparaît à nouveau !

Il est « enlevé au ciel » ! (C’est l’Ascension.)

Nouvelle surprise pour les Apôtres. Tout ébahis, ils le regardent s’élever !


Pourtant, il leur avait dit qu'il devrait partir pour réaliser la promesse du Père ! Pour leur envoyer l’Esprit Saint, qu'ils puissent devenir ses témoins "jusqu'aux extrémités de la terre". (Ac 1)

Et c'est vrai, à la Pentecôte, ils recevront l'Esprit Saint qui leur donnera cette force et cette intelligence nécessaires. Ils iront par toute la terre "proclamer l'Evangile à toute la création".


Mais pour le moment, ce n'est pas encore le cas !

La seule chose qu'ils aient reçue, c'est une question :

"Galiléens, pourquoi restez-vous là ?"

Eux, ils sont encore sous le choc. Comme sidérés ! Parce que Jésus leur a été "enlevé" !

Et nous ?

Peut-être qu'à la suite d'un événement qui nous a particulièrement affectés nous sommes un peu comme eux ; comme après la perte d'un être cher, par exemple…

Peut-être sommes-nous, comme eux, paralysés, incapables de ne rien faire ! Perdus !

Nous sommes là, nous aussi, à regarder le ciel sans rien comprendre !

Les yeux encore fixés sur ce qui nous a été "enlevé" à tout jamais. Sans rien pouvoir foire !


"Pourquoi restez-vous là ?" C'est ce qu'ont entendu les Apôtres.

Et si cette parole nous était adressée, à nous aussi, pour nous aider à réagir ?

"Pourquoi restez-vous là ?

Une question qui suggère que ce n'est pas encore fini !

Bien au contraire, quelque chose commence !


C'est vrai, les Apôtres vont finir par bouger, mais seulement après avoir reçu l'Esprit Saint.

Alors, ils "s'en iront proclamer partout l'Evangile".

Voilà un témoignage très intéressant.


L'Esprit Saint serait-il donc capable de nous remettre en route ? De produire en nous un nouveau départ ? Un avenir pourrait-il nous être ouvert, grâce à l'Esprit Saint, malgré la disparition de celui ou de celle sur qui nous avions fondé tant de projets ?


Allons-nous croire que c'est possible ?

Car c'est bien par la puissance de l'Esprit Saint que Jésus est sorti du Père pour venir jusqu'à nous !

Et à ses Apôtres il avait dit :

"Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous." (Ac 1), elle rendra forte votre foi.

Cet Esprit Saint, comment pourrait-il venir aussi sur nous ?


Je pense au sacrement des malades et du réconfort.

Par cette onction sainte, "le Seigneur, en sa grande bonté, nous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint." (dit le Rituel)

De cet Esprit Saint nous recevons "un renouveau de confiance en Dieu et des forces nouvelles…" (dit le Concile : Lumen Gentium, n°11)


Je pense aussi à cette promesse de Jésus :

"Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! » (Luc 11, 13)


Croyons à la puissance de l'Esprit

Remettons-nous ensemble sous la force de l'Esprit.

Attendons-le. Demandons l'Esprit "pour que se fortifie en vous l’homme intérieur". (Eph 3, 16)

Il nous sera donné.

Et comme les Apôtres, dans une foi renouvelée, nous pourront partir et proclamer les merveilles de Dieu.


"Pourquoi restez-vous là ? Une mission vous attend.


Amen.

36 vues

Le blog paroissial

Favicon