On ne vient pas à Dieu sans a priori

Homélie du mercredi 22 janvier 2020 (Mc 3, 1-6)



Du temps de Jésus, les prêtres et les scribes s’étaient rendu compte que Dieu agit sans cesse dans la création. Lui qui est la source de toute vie, il donne à ce monde d’exister et à chaque seconde il nous maintient dans l’être.


Il est vrai que les Ecritures Saintes parlent du septième jour comme celui du repos de Dieu. Pour autant, les contemporains de Jésus constataient bien que Dieu ne cessait pas d'œuvrer le jour du sabbat. Sinon, disaient-ils, la nature et les vivants cesseraient d'exister. Or les hommes continuent de naître et de mourir, même le jour du sabbat.


Un rabbin expliquait cela de façon imagée : "Dieu a gardé dans sa main trois clés qu'il ne confie à personne. La clé de la pluie, la clé de la naissance et la clé de la résurrection des morts." Aucun doute pour les rabbins : Dieu utilise ces clés même le jour du sabbat.


On comprend maintenant le raisonnement de Jésus : "Vous me reprochez de sauver une vie le jour du sabbat mais vous admettez que, ce jour-là, Dieu fasse œuvre de vie ! Reconnaissez plutôt que je fais l'œuvre même de Dieu en guérissant cet homme. Je suis maître du sabbat parce que j’ai reçu la clé du sabbat.”


Pour avoir prononcé cette parole, Jésus pourrait être condamné pour blasphème. Sauf s’il apporte une preuve de son pouvoir divin. Et c’est précisément ce qu’il fait en accomplissant ce miracle.


Le drame de cet épisode, c’est - je trouve - la capacité de l’homme à nier toute évidence. Même en ayant le nez sur le Christ, son amour et son autorité divine, il se trouve des hommes pour l’accuser de faire le mal. Si ces hommes pourtant témoins d'un miracle nient l’évidence, c’est parce qu’ils viennent à Jésus avec un a priori négatif : “On observait Jésus afin de pouvoir l’accuser” dit l’Évangile.


A l’inverse, demandons au Seigneur la grâce de venir à lui avec un coeur qui incline à la rencontre. Laissons de côté nos remontrances et nos incompréhensions. Allons à Jésus avec un a priori positif, comme nous le faisons pour n’importe lequel de nos amis.


Amen.


Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles