Le figuier desséché

Homélie du vendredi 28 mai 2021 (Mc 11, 11-25)




Évangile de Jésus Christ selon saint Marc


Après son arrivée au milieu des acclamations de la foule,

Jésus entra à Jérusalem, dans le Temple.

Il parcourut du regard toutes choses

et, comme c’était déjà le soir,

il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze.

Le lendemain, quand ils quittèrent Béthanie,

il eut faim.

Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles,

il alla voir s’il y trouverait quelque chose ;

mais, en s’approchant, il ne trouva que des feuilles,

car ce n’était pas la saison des figues.

Alors il dit au figuier :

« Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! »

Et ses disciples avaient bien entendu.


Ils arrivèrent à Jérusalem.

Entré dans le Temple, Jésus se mit à expulser

ceux qui vendaient et ceux qui achetaient dans le Temple.

Il renversa les comptoirs des changeurs

et les sièges des marchands de colombes,

et il ne laissait personne transporter quoi que ce soit

à travers le Temple.

Il enseignait, et il déclarait aux gens :

« L’Écriture ne dit-elle pas :

Ma maison sera appelée

maison de prière pour toutes les nations ?

Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »

Apprenant cela, les grands prêtres et les scribes

cherchaient comment le faire périr.

En effet, ils avaient peur de lui,

car toute la foule était frappée par son enseignement.

Et quand le soir tomba,

Jésus et ses disciples s’en allèrent hors de la ville.


Le lendemain matin, en passant,

ils virent le figuier qui était desséché jusqu’aux racines.

Pierre, se rappelant ce qui s’était passé,

dit à Jésus :

« Rabbi, regarde :

le figuier que tu as maudit est desséché. »

Alors Jésus, prenant la parole, leur dit :</