La loi intérieure

Homélie du mercredi 10 février 2021 (Mc 7, 14-23)



Retrouvez cette page en audio



Évangile de Jésus Christ selon saint Marc


En ce temps-là,

appelant de nouveau la foule, Jésus lui disait :

« Écoutez-moi tous, et comprenez bien.

Rien de ce qui est extérieur à l’homme

et qui entre en lui

ne peut le rendre impur.

Mais ce qui sort de l’homme,

voilà ce qui rend l’homme impur. »


Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison,

ses disciples l’interrogeaient sur cette parabole.

Alors il leur dit :

« Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ?

Ne comprenez-vous pas

que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors,

ne peut pas le rendre impur,

parce que cela n’entre pas dans son cœur,

mais dans son ventre, pour être éliminé ? »

C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments.


Il leur dit encore :

« Ce qui sort de l’homme,

c’est cela qui le rend impur.

Car c’est du dedans, du cœur de l’homme,

que sortent les pensées perverses :

inconduites, vols, meurtres,

adultères, cupidités, méchancetés,

fraude, débauche, envie,

diffamation, orgueil et démesure.

Tout ce mal vient du dedans,

et rend l’homme impur. »


– Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie


“Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur”. Jésus n’est pas en train de dire que nous sommes mauvais et qu’il ne peut sortir de l’homme que de mauvaises choses. Au contraire. Ce qui nous définit, ce n’est pas le péché mais c’est la grâce. Nous sommes temples de l’Esprit-Saint, marqués du sceau de la vie divine. C’est cela qui nous caractérise. C’est cela qui nous définit, et non pas le péché.