Jésus, notre espérance

Homélie du vendredi 8 mai 2020 (Jn 14, 1-6)



Retrouvez cette page en audio



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. » – Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie

Non, nous n’avons pas un Dieu indifférent et froid, mais un Dieu qui se laisse blesser par nos souffrances. Dieu n’est pas sourd à nos appels ! Il a entendu le cri de son peuple (Ex 3, 9), et il a envoyé Moïse le libérer de l’esclavage. Il est venu habiter notre terre.

"Chante et réjouis-toi, […] ; voici que je viens, j’habiterai au milieu de toi..." (Za 2, 14). Dieu a entendu le cri de ses pauvres. Et il a envoyé ses prophètes pour que l’homme revienne à lui. "Tu entends, Seigneur, le désir des pauvres, tu rassures leur cœur, tu les écoutes" (Ps 9b, 17). Et il a vu notre péché et il s’est ému de notre misère, lui qui est "tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment" (Jl 2, 13). Les hommes se sont tournés vers lui et l’ont prié : Seigneur, "fais que j'entende au matin ton amour, car je compte sur toi. Montre-moi le chemin que je dois prendre" (Ps 142, 8). Alors il a envoyé son Fils Jésus pour nous "arracher à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs" (Luc 1, 71) et nous montrer la route. "Vous croyez en Dieu", dit Jésus : vous croyez que Dieu écoute quand vous criez vers lui ; vous croyez que Dieu aime cette terre, qu’il vous aime ? Alors "croyez aussi en moi" (Jn 14, 1). Croyez en moi parce que je suis celui que Dieu vous envoie pour vous sauver. Je suis venu faire la volonté de mon Père. "Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres" (Jn 12, 46). Saint Paul le croit : "la promesse faite à nos pères, Dieu l’a pleinement accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus" (Ac 13, 33). C’est pourquoi Jésus ressuscité, est ouvreur de chemin : celui qui marche devant ! Celui qui a brisé le cercle infernal de la finitude humaine, de la nuisance du péché ; celui qui a ouvert "l’issue". Il est le vrai chemin de vie (Jn 14, 6). Sans le Christ notre pauvre humanité est enfermée dans ses limites et ses illusions. Mais voici qu’une espérance s’ouvre… Nous ne serons pas toujours égoïstes, injustes, durs, impurs, faibles… Notre humanité ne sera pas toujours agressive, oppressante, raciste, violente, divisée… Il y a un "chemin" qui conduit quelque part où l’amour existe. Ecoutons Jésus nous dire : là où je suis, vous serez, vous aussi : "dans la maison de mon Père" (Jn 14, 3). Voilà la "Bonne Nouvelle". L’histoire a un sens. L’homme a un sens. Tout homme est destiné à vivre près du Père… "dans [son] Royaume, où nous pourrons, avec la Création tout entière, enfin libérée du péché et de la mort, Le glorifier par le Christ" (Prière eucharistique n°IV). Demandons au Seigneur de faire grandir en nous la confiance en son Fils Jésus, de croire en lui, de croire qu’en le suivant nous marchons vers le Père, nous allons vers la vie.


Amen.

74 vues

Le blog paroissial

LOGO PAROISSE couleurs transparent.gif

EGLISE CATHOLIQUE

Centre paroissial Sainte-Marie

Magny-les-Hameaux, Châteaufort,

Saint-Lambert & Toussus-le-Noble (78)

Tous droits réservés 

© Association diocésaine de Versailles