Exposés mais gardés

Homélie du mercredi 19 mai 2021 (Jn 17, 11b-19)



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean


En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :


« Père saint,

garde mes disciples unis dans ton nom,

le nom que tu m’as donné,

pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.

Quand j’étais avec eux,

je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné.

J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu,

sauf celui qui s’en va à sa perte

de sorte que l’Écriture soit accomplie.

Et maintenant que je viens à toi,

je parle ainsi, dans le monde,

pour qu’ils aient en eux ma joie,

et qu’ils en soient comblés.

Moi, je leur ai donné ta parole,

et le monde les a pris en haine

parce qu’ils n’appartiennent pas au monde,

de même que moi je n’appartiens pas au monde.

Je ne prie pas pour que tu les retires du monde,

mais pour que tu les gardes du Mauvais.

Ils n’appartiennent pas au monde,

de même que moi, je n’appartiens pas au monde.


Sanctifie-les dans la vérité :

ta parole est vérité.

De même que tu m’as envoyé dans le monde,

moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.

Et pour eux je me sanctifie moi-même,

afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »


– Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie


Devant la flambée de violences, la montée de l’individualisme, la perte de repères, on entend souvent dire : “Notre monde va mal, notre monde suit une mauvaise pente.” Pourtant, c’est dans ce monde, tel qu’il est, que le Christ nous veut. “Père Saint, dit Jésus, je ne te prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.”


Nous pourrions être tentés de nous retirer du monde, de vivre entre nous, en vase clos. Mais c’est précisément cela qui nous ferait ressembler au monde tel qu’il se dessine aujourd’hui. Beaucoup se replient sur eux-mêmes, sur leur famille, leur petit réseau d’amis voire leur communauté de foi, qu’elle soit juive, chrétienne ou musulmane… Si nous faisions de même, nous serions plus que jamais semblables au monde, identifiés à lui et soumis à ses écueils.


Ce que le Christ demande à son Père, c’est que nous restions dans le monde qui nous entoure, en relation avec lui et même à son service. C’est notre mis