top of page

Dieu nous bénisse

Homélie du dimanche 1er janvier 2023 (Lc 2, 16-21)




Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ce temps-là,

les bergers se hâtèrent d’aller à Bethléem,

et ils découvrirent Marie et Joseph,

avec le nouveau-né

couché dans la mangeoire.

Après avoir vu,

ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé

au sujet de cet enfant.

Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient

de ce que leur racontaient les bergers.

Marie, cependant, retenait tous ces événements

et les méditait dans son cœur.

Les bergers repartirent ;

ils glorifiaient et louaient Dieu

pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu,

selon ce qui leur avait été annoncé.


Quand fut arrivé le huitième jour,

celui de la circoncision,

l’enfant reçut le nom de Jésus,

le nom que l’ange lui avait donné avant sa conception.


– Acclamons la Parole de Dieu.



Homélie


Une année civile s’ouvre donc aujourd’hui.

Mais les chrétiens avaient commencé leur nouvelle année liturgique au premier dimanche de l’Avent, c'est-à-dire le 27 novembre dernier.

Et cette nouvelle année, comme chaque année, nous la mettons sous la protection de Marie, la mère de Dieu que nous célébrons en ce dimanche.


Marie, c’est quelqu’un qui intercède pour nous auprès de son Fils Jésus.

Telle est la tradition chrétienne la plus ancienne.

Nous lui demandons de « prier pour nous » qui sommes « pécheurs ».

Mais nous pouvons aussi, comme elle, prier Dieu le Père, par son Fils Jésus, le Christ.

Nous prions le Père par son Fils Jésus et dans l’Esprit.

Car c’est l’Esprit de Dieu qui prie en nous.

Et, aujourd’hui, nous lui demandons de nous bénir comme il a béni Abraham, Moïse et tant d’autres…

Qu’il nous bénisse pour qu’il garde intact notre foi, pour qu’il affermisse notre espérance, et pour qu’il nous donne de mieux aimer, en nous donnant d’être plus patients.


Que sa bénédiction nous transforme et nous donne la paix.

Que sa bénédiction nous mette en route : qu’elle nous conduise « au chemin de la paix », tout au long de cette nouvelle année. Car la paix est un chemin.


En ce jour, nous célébrons la mère de Dieu,

nous célébrons la maternité de Marie, de celle qui a donné naissance à Jésus.

Et notre cœur est heureux.

Nous voulons dire merci à Dieu pour Marie. Pour l’aide qu’elle nous apporte.

« Merci Seigneur pour ta servante Marie et pour ton fils Jésus.

« Merci pour Joseph et pour la sainte famille qui sont pour nous un exemple.


Alors, ensemble, en ce premier jour de l’année, demandons au Seigneur l’Esprit Saint pour pouvoir bénir et chanter Dieu comme Marie. En toutes circonstances.

Demandons l’Esprit Saint pour glorifier et louer Dieu comme les bergers.

Demandons l’Esprit de Jésus, pour que Dieu l’envoie dans nos cœurs afin de faire de nous ses fils.

Nous pourrons le prier en l’appelant « Père ».


Demandons aussi l’Esprit pour toujours mieux comprendre ce que Dieu nous demande de vivre.

L’Esprit pour garder dans nos cœurs tous les événements dont nous sentons l’importance, mais dont nous ignorons encore le sens véritable.

Demandons l’Esprit pour, comme Marie, « retenir tous ces événements (très mystérieux) et les méditer dans notre cœur ». Pour comprendre la volonté de Dieu et mieux lui obéir.


Oui, que le Seigneur nous bénisse et nous garde !

Qu’il fasse briller sur nous son visage et nous prenne en grâce ! Qu’il nous apporte la paix !

Le Seigneur l’a promis : il nous bénira, il bénira tous ceux et celles qui l’invoqueront.


Amen.


53 vues